La pression du prix en prise de mandat

Souvent, les Conseillers Immobilier font l’erreur de présenter le mandat exclusif après avoir fait l’estimation.

Les clients sont alors stressés, non pas par le mandat exclusif, mais par le prix. En effet, le Conseiller Immobilier est souvent en désaccord avec ses clients en ce qui concerne le prix de vente. Cela créé une réaction épidermique de la part de ces derniers, qui refusent alors le mandat exclusif.

Voilà pourquoi je conseille une tout autre stratégie à mes clients.

Si vous pratiquez le R1-R2, mon conseil est le suivant :

En R1, après les 3 découvertes (client, projet, bien), vous avez une superbe occasion d’expliquer à vos clients en quoi le mandat exclusif est le meilleur outil pour vendre leur bien dans les meilleures conditions tout en respectant leurs contraintes. Profitez de cette occasion pour leur expliquer quel type de stratégie et quels outils vous allez mettre à leur service.

Les clients ne subissent alors aucune pression due au prix. Vous serez surpris de constater qu’une grande partie de gens est d’accord avec le principe du mandat exclusif.

Donc R2, Il ne vous restera alors plus qu’à faire l’estimation et à traiter les « objections prix » ! Et ensuite, à remplir le mandat exclusif !

#agenceimmobiliere #agentimmobilier #immobilier

Partagez cet article

Abonnez-vous et recevez du contenu exclusif tous les lundis par email, ainsi que le meilleur de la semaine du Formateur Immobilier.

Je veux m'abonner
Olivier

Author Olivier

More posts by Olivier

Laisser un commentaire