Comment vraiment dire « bonjour » en 7 points ?

Et si tout dépendait des premières secondes de votre rencontre avec votre prospect (ou client)?
emot-lfi-2701205

Comment vraiment dire « bonjour » en 7 points ?

14:00 30 janvier dans attitude & posture
2 Commentaire(s)

Avez vous déjà eu cette sensation désagréable, lorsque vous rencontrez un prospect pour la première fois, que votre entretien ne se déroule pas comme vous l’aviez imaginé ? Vous vous montrez très professionnel durant tout l’entretien mais votre prospect (ou client) ne vous renvoie pas cette image.

Cela est frustrant, vexant, voir déstabilisant … Que faire ?

Et si tout dépendait des premières secondes de votre rencontre avec votre prospect (ou client) … ?

Nous oublions souvent l’impact que peut avoir ce mot simple comme « bonjour ». Comme vous le savez, de nombreuses études confirment qu’on se fait une idée d’une personne qu’on voit pour la première fois dès les premières secondes. Il est donc primordiale de ne pas rater ses premières précieuses secondes à commencer par « BONJOUR ». L’objectif est que l’autre sente tout l’engagement et la considération que vous lui portez sans même la connaitre. Et que par ce « bonjour » le prospect (ou client) soit disposé à vous parler, à vous écouter, qu’il vous accorde une crédibilité, et vous associe à des valeurs positives : intégrité, respect, convivialité, confiance …

Mais comment réussir son accueil et se mettre dans les meilleures dispositions pour faire une très bonne impression dès les premières secondes ?

Voici 7 points à retenir pour réussir son « bonjour » :

1/ Le sourire

La première chose que vous devez faire quand vous apercevez votre prospect ou votre client, c’est SOURIRE !

Et ce sourire ne doit plus vous quitter jusqu’à la fin de l’entretien.

Dire « bonjour » en souriant vous rendra plus sympathique, plus avenant, plus détendu. La personne se sentira en confiance avec vous et disposé à prendre le temps qu’il faut pour l’entretien.

2/ La voix

Dire « bonjour » est devenu un reflex social qu’on dit, souvent, de manière mécanique sans attention particulière. Pour « réveiller » votre interlocuteur, vous devez dire « bonjour » avec une voix affirmée (sans surjouer non plus). Votre interlocuteur pensera que vous êtes quelqu’un de dynamique et charismatique.

3/ Le regard

Votre regard ne doit surtout pas être détourné de votre interlocuteur au moment ou vous lui dites « bonjour ». En effet, il doit sentir que vous êtes complètement avec lui et complètement disponible pour lui.

4/ La posture

Ayez une posture stable, vos pieds doivent être bien « ancré » au sol pour que vous paraissiez le plus sur de vous. Quelqu’un qui se dandinerait en disant « bonjour » donnerait l’impression de ne pas être une personne fiable.

5/ Le sentiment

On en parle trop peu et pourtant c’est le sentiment que vous mettrez sur le « bonjour » qui fera toute la différence. Les spécialistes de la télépathie, nous expliquent que nous pouvons dire « bonjour » sans le dire. Juste en y mettant une intention. Autrement dit quand vous dites « bonjour », votre prospect ou client doit ressentir une sorte de force emmenant de votre corps. Cela lui procurera la sensation que vous êtes quelqu’un en qui il peut avoir entièrement confiance. Intéressant non ?

J’imagine que certains d’entre vous sont septiques en lisant ce point, alors faites l’expérience de dire « bonjour » sans le dire en vous regardant dans un miroir et observez ce qu’il se passe.

6/ l’expression du visage

Un expert du marketing de réseau m’a confié que lorsqu’on dit « bonjour » en soulevant les sourcils cela avait un effet surprenant sur son interlocuteur. Alors j’ai testé cette astuce, et c’est vrai que c’est étonnant les effets positifs que ça peut avoir sur les autres. Ajouté au sourire, le relevé sourcil provoque un sentiment bienveillant à notre égard.

7/ la poignée de main

Il extrêmement désagréable de serrer la main à quelqu’un qui à une poignée de main trop molle ou au contraire trop « virile ». Il est important de serrer la main de manière franche mais sans exercer de pression excessive.

Une bonne poignée de main est rassurant pour son prospect ou client. Si vous voulez, ne pas rater un rendez-vous dès les premières secondes, il est donc important d’accorder une certaine importance à son « bonjour ». Je vous propose de vous entrainer devant un miroir et de trouver le « bonjour » qui vous correspond le plus. lui avec lequel vous êtes le plus à l’aise et qui vous donnera toutes les chances de réussir vos premiers rendez-vous et les suivants.

Vous avez expérimentez certains de ces points pour réussir son « bonjour » et vous souhaitez nous en faire part ? Ou vous avez un truc à vous que vous souhaitez nous faire partager ? Utilisez l’espace « commentaire » ci-dessous.

2 Commentaire(s)
  • Hubert 13:42h, 05 mai Répondre

    J’ai vécu quelques années au Maroc. Au début j »ai été surpris par leur bonjour. Ils ne se contentent pas de dire bonjour mais « Bonjour, ça va ? ». J’ai gardé cette habitude orale (même par téléphone) que j’ai un peu arrangée : « Bonjour, comment allez-vous ? » ou « Bonjour, vous allez bien ? ».
    D’ailleurs, même par téléphone, avant de s’engueuler, le marocain prendra des nouvelles de son interlocuteur, de sa santé, de sa famille .Les salamalèques (de Salamwalekoum).
    Un petit clin d’oeil oriental.
    Votre site est très intéressant.
    Hubert du Finistère

  • Olivier 13:22h, 21 juin Répondre

    Bonjour Hubert, comment allez-vous ? :)
    Merci de nous avoir partager votre « clin d’oeil oriental ». Il est clair qu’aujourd’hui nous avons tendance à ne pas mettre de sentiments aux mots simples mais au combien indispensables pour une bonne relation entre deux personnes.
    Bien à vous,
    Olivier

Écrire un commentaire